Au cœur de l’Europe, une situation géographique privilégiée pour les entreprises

canal_seine_nord_europe_pays_santerre_hautesomme

 

Les premiers bénéficiaires de ce projet seront les territoires traversés, les habitants (nombre d’emplois important à pourvoir) et les entreprises et futures entreprises (situation géographique privilégiée). Dans la Somme, les 2 plates formes seront tri modales (eau, fer, route), la proximité de l’aéroport de Méaulte offrant dans un rayon de 20 km la quadri modalité dont peu de territoires sont dotés en France.

A l’instar d’une sortie d’autoroute permettant d’irriguer le territoire, ces zones portuaires multimodales comprendront des quais de transbordement et des plates-formes agricoles de stockage et d’expédition. Complémentaires et non concurrentielles, la PFM d’Eterpigny-Péronne (60 hect.) aura une vocation logistique – avant port d’Amiens et de Saint-Quentin, celle de Nesle (90 hect.) étant orientée vers l’agro-industrie. Après une montée en puissance, VNF estime les besoins des entreprises situées sur les PFM à près de 1 000 emplois pérennes à l'horizon 2030.

Par ailleurs, de nombreuses activités induites verront le jour au-delà des PFM : entreprises sous-traitantes, de services et artisanales pour satisfaire les nouveaux besoins,…Des activités liées au tourisme seront créées autour de la Maison du canal, de la base nautique de la Louette, du tourisme fluvial, participant par des retombées financières importantes au développement économique du territoire.