Caractéristiques techniques et chiffres clés d’un ouvrage exceptionnel

Pont_canal_seine_nord_europe

 

Permettant de relier la Seine à l’Escaut, de Compiègne à Aubencheul-au-bac (près de Cambrai), le canal Seine Nord Europe mesure 106 km dont 46 se situent sur le territoire du Pays Santerre Haute Somme.

D’une largeur de 54 mètres, l’emprise globale de l’ouvrage, avec digues, berges et chemins de service, s’établit en moyenne entre 100 et 150 mètres.

Sa profondeur est de 4,5 mètres permettant la navigation de bateaux de 3 mètres de tirant d’eau.

La superficie globale du projet, y compris les plates-formes multimodales, les réservoirs d’eau et les zones de dépôts de matériaux excédentaires, est de 2 450 hectares. Au total le remembrement impactera une surface de 34 000 hectares.

Les ouvrages d’art

7 écluses... 

3 ponts-canaux...2 sur le territoire : l’un sur l’A29 qui a nécessité des travaux d’abaissement de la chaussée et le second, un ouvrage exceptionnel de 1 330 mètres de long (le plus long d’Europe) pour franchir la vallée de la Somme à la hauteur de la commune de Cléry-sur-Somme.

57 ponts routiers...soit en moyenne 1 pont tous les 2 kilomètres.

2 ponts ferroviaires...dont 1 à Nesle permettant à la ligne Amiens-Laon de franchir l’ouvrage.

4 plates-formes multimodales à Cambrai-Marquion, Péronne-Haute Picardie, Nesle, et autour de Noyon et 5 quais céréaliers dont ceux de Moislains, Cléry-sur-Somme et Languevoisin dans la Somme.

2 quais de transbordement

5 équipements pour la plaisance notamment à Allaines, Biaches/pont-canal, Saint-Christ-Briost, Ercheu pour l’accueil des bateaux de plaisance individuels ou collectifs (péniches-hôtel, paquebots fluviaux), qui seront des pôles d’animation locale.

2 bassins réservoirs d’eau sur le territoire à Allaines-Bouchavesnes-Bergen (retenue de la Louette) et Etricourt-Manancourt-Equancourt (Tarteron).