le Pays s'agrandit



La loi NOTRe d’août 2015 oblige à la fusion des Communautés de communes de moins de 15 000 habitants au 1° janvier 2017. Pour répondre à cette évolution législative, les Communautés de communes de Haute-Picardie et du Santerre ont décidé de se regrouper.

Cette décision a été prise de façon évidente au regard des nombreux points communs entre les 2 entités : compétence scolaire, taux d’intégration et de fiscalité proches. Au-delà, les habitants et les forces vives ont l’habitude de travailler, de se déplacer, d’échanger au sein de ces 2 territoires, notamment entre les 2 communes les plus importantes, Chaulnes et Rosières-en-Santerre. Depuis 20 ans, le SARCOM témoigne de cette réalité.

Cette fusion invite la Communautés de communes du Santerre à rejoindre le Syndicat mixte du Pays Santerre Haute Somme. Cette arrivée se fait au 1° avril 2016 afin de ne pas perdre de temps dans l’élaboration du SCOT. Ainsi, dès maintenant, ce territoire bénéficie des services du Pays en matière de développement économique, de tourisme, de culture.

Bienvenue à la Communauté de communes du Santerre, à ses 20 communes, à ses 9 000 habitants, aux élus qui siègeront au Comité syndical et dans les diverses commissions.